Cuisiner avec un autocuiseur

J’ai hésité avant de finalement me lancer pour aborder un sujet assez trivial il est vrai mais important à mes yeux également et comme j’ai pu le présenter dans la partie A propos du site, ce site est mon espace de liberté personnel et en plus ces considérations sur les autocuiseurs et autres cocotte-minutes.

Comment choisir un autocuiseur ?

Il y a quelques semaines je me suis penché très sérieusement sur la question et je me suis renseigné de manière détaillée sur le sujet notamment sur ce site pour en savoir un peu plus sur le monde très fermé des autocuiseurs (!). La cocotte-minute a en effet bien évolué depuis celle de nos grand-mères qui trouvaient une place de choix dans nos cuisines.

Seb orange

Je possède encore celle de ma grand-mère d’ailleurs une Seb Orange en aluminium qui ne fonctionne plus sous pression et que je n’utilise de toute manière plus. Le risque d’utiliser de l’aluminium est en effet très prononcé. Mais l’attachement demeure peut-être d’ailleurs pour la marque.

Ma recherche m’a donc d’ailleurs porté vers les autres autocuiseurs de la marque Seb. Le seb Clipso, la version Nutricook, et j’ai souhaité m’orienter vers un modèle classique mais également moderne. J’ai donc trouvé une version avec minuterie : la version Clipso Précision.

Quant à la contenance, je souhaitais m’orienter vers un ustensile de cuisine qui soit destiné à une utilisation quotidienne (pour 4 personnes dont deux enfants) et qui puisse également servir quand on invite des invités. La version de 8l est donc parfaite pour cet objectif et c’est donc celle que j’ai choisi.

seb clipso

Les avantages d’un autocuiseur ?

Plusieurs choses me plaisait dans un autocuiseur. Il y avait bien-^sur l’idée de renouer avec une tradition familiale mais pas seulement.

Une cuisine de meilleure qualité

Ce qui me séduit dans la cuisson avec un autocuiseur c’est d’abord l’idée de conserver les vitamines. En effet, contrairement à ce que j’aurai pu penser, le temps de cuisson très court dans une cocotte-minute garantie une meilleure conservation des vitamines. En effet, les différents éléments constitutifs de ces vitamines et acides aminés sont sensibles à la chaleur c’est vrai mais également sur la durée. Une durée réduite est donc une solution pour conserver davantage de vitamines.

Un temps de préparation plus rapide

Le côté gain de temps aussi me plaisait pas mal. Comme je cours pas mal et bref que j’ai un emploi du temps assez prenant comme tout le monde il me fallait une solution pour manger des repas équilibrés, bons, et rapides à préparer. En moyenne, il faut réduire le temps de cuisson par 3. Donc s’il fallait 3 heures de cuisson pour un pot au feu, il n’en faudra qu’une seule avec un autocuiseur. Des avantages donc très sensibles pour une vide moderne et prenante.

Beaucoup d’argument donc à mes yeux en faveur d’un autocuiseur. Il ne vous reste plus qu’a choisir le votre pour préparer votre prochain soufflé !

Tout sur les antivols vélos

Un nombre impressionnant de vol de vélo en France

J’adore le vélo, mais trop de vélos en France disparaissent suite à des vols. Il apparait qu’une grande partie des utilisateurs ne protègent pas efficacement leur vélo (95%). De plus, le vélo est un véritable frein au développement du vélo en ville puisqu’un cycliste du quatre ne reprendra pas de vélo à la suite d’un vol. Or, les solutions existent : un antivol de qualité, efficace et dissuasif doit obligatoirement accompagner l’achat d’un vélo neuf ou d’occasion. Des aides aux choix prennent en compte la valeur du vélo, mais j’aime particulièrement l’approche de antivolvelo.net puisque ce site occulte volontairement la valeur du vélo. En effet pour le rédacteur du site, le vélo est d’abord un moyen de transport et être privé de celui-ci, quel que soit la valeur, est vraiment très énervante. Je trouve la réflexion pertinente sous plusieurs rapports.

Tout d’abord, même si plus haut j’ai présenté qu’un cycliste sur quatre ne rachètera pas de vélo suite à un vol, un usager régulier du vélo (plus de 70.000 à Grenoble par exemple) ne peuvent imaginer leur vie sans vélo donc forcément ils en achèteront un autre. Mais le temps d’attente, les démarches pour déclarer un vélo volé, le ressentiment à l’égard du voleur de vélo empoisonnent la vie. Il faut attendre souvent plusieurs jours voir semaines avant de retrouver un vélo adapté. Et là souvent, le choix de l’antivol deviendra important.

Ensuite, quelle que soit la valeur du vélo celui-ci peut attirer les convoitises. Dans l’article présenté sur le site, il est précisé qu’une grande partie des voleurs de vélo sont des opportunistes. C’est à dire qu’il ne s’agit pas là de voleur professionnel mais qui voient soit une opportunité intéressante de se faire de l’argent, soit ils cherchent un moyen de rentrer chez eux par exemple le soir. Dans ces cas-là le petite antivol vélo à câble ne sera pas une protection suffisante c’est sûr. Un bon coup dessus, voir une pince coupante que l’on transporte au cas om dans le sac à dos en viendront très vite à bout et le vélo sera souvent pas retrouvé et abandonné par le voleur.

velo sympa

Pourquoi choisir un antivol de qualité

L’argument de protéger son vélo est évident. Bien-sûr il sert d’abord  à protéger son vélo. Mais finalement il semble qu’il s’agisse aussi de lutter contre le vol en général. Le petit larcin qui mène aux actes plus criminels commence souvent par un vol de vélo. Et une fois mis le pied dans l’étrier du vol le crime peut continuer. Il me semble donc qu’utiliser un antivol de qualité est une manière de lutter de manière pragmatique et assez sceptique vis-à-vis de la santé morale de notre société

Un antivol protège donc la société et les individus et devient en poussant ma réflexion poético-politique en antivols de l’âme, rien de moins.

Le Fokker : l’avion qui aurait pu sonner le glas des alliés

Le Fokker est cet avion historique qui a permis à l’Allemagne de regagner le retard considérable sur le plan aérien qu’ils avaient accumulés depuis le début de la guerre.

Le Fokker : premier porteur de mitraillette synchronisé. Une terreur pour les alliés
Le Fokker : premier porteur de mitraillette synchronisé. Une terreur pour les alliés

Pour rappel, lors de la bataille de la Somme les avions anglais de la RAF dominent le champs de bataille aérien et les inventions allemandes ne suffisent pas à  contrebalancer l’écrasante suprématie alliée dans ce domaine au début de la guerre. Mais rapidement, grâce à une industrie très puissante et des inventions radicales comme celle du Fokker l’Allemagne allait dominer les airs de France rendant les vols de reconnaissance ou les attaques alliées beaucoup plus difficiles à mener.

En Juillet 2015, le Fokker E.III devient opérationnel. Il est le premier avion au monde qui possède une mitraillette synchronisée, permettant de tirer à travers les hélices de l’avion. Cela constituait un atout redoutable face aux avions alliés plus limité technologiquement.

Imaginer les aventures aériennes de cette époque où l’aviation en était encore à ses balbutiements m’impressionne beaucoup et me passionne.

Une vidéo intéressante d’ailleurs à ce sujet :